Quel comportement adopter en cas de conflit entre certains de vos salariés ?

Quel comportement adopter en cas de conflit entre certains de vos salariés ?

Au sein d’une entreprise, il arrive que pour une raison ou une autre des tensions apparaissent entre les salariés, au point d’engendrer des conflits. Cette situation est une entrave à la pérennité des activités de l’entreprise. Pour limiter l’impact et éviter les récidives, le manager joue un rôle déterminant dans la résolution du conflit. Découvrez dans cet article nos 3 conseils professionnels, pour savoir quelle attitude doit avoir un manager ou un chef d’entreprise en cas de conflits professionnels entre salariés.

Écoutez séparément les salariés concernés

Face à un conflit en entreprise, le premier réflexe d’un bon manager doit être d’écouter les personnes concernées. En effet, il est important de prendre un peu de temps pour discuter séparément avec les personnes en conflit. Cela permet de les mettre en confiance et donc qu’elles expriment pleinement leurs émotions. Ce n’est que de cette manière que vous pourrez véritablement toucher du doigt l’origine du conflit et y apporter la meilleure solution.

Le manager doit pouvoir faire preuve d’empathie et montrer aux salariés que leur bien-être compte réellement pour lui. Pour permettre aux salariés de vider leurs sacs et de prendre du recul par rapport à la situation, il est important que vous puissiez garder votre calme et vous montrer rassurant. Une fois que vous aurez écouté tout le monde, il est important de les inclure dans la recherche de solution. Demandez à chacun son avis par rapport à la situation et quelle est la mesure appropriée pour la résolution du conflit, afin qu’ils se sentent considérés.

Organisez une réunion des salariés en conflit

Une fois que vous avez écouté chaque salarié et murement réfléchi, il est important que les personnes en conflits soient réunies dans une même pièce. L’idée est de réussir à mettre la situation à plat et décider ensemble de la solution pour régler définitivement le problème. Ainsi, quand bien même le manager a le dernier mot, chacun doit être en mesure de prendre ses responsabilités. Pour cela, n’oubliez pas de remettre sur la table le conflit et expliquer de façon neutre comment vous l’avez compris.

Au cours de la discussion, il est important que les salariés en conflit puissent se rendre compte de l’impact de la situation aussi bien sur les autres salariés que sur la productivité de l’entreprise, mais également sur eux-mêmes. Chacun doit pouvoir prendre la parole et exprimer ses attentes face à la situation.

Choisissez un temps d’essai de la stratégie de résolution de conflit

En tant que manager, vous avez pris le temps d’écouter les parties sur leurs ressentis et les propositions de solution. Maintenant, vous seul devez décider de la stratégie à adopter et surtout de la durée pour juger de son efficacité. Vous devez vous imposer et vous n’avez pas à vous justifier sur les choix que vous faites. Mais, il est toujours important d’argumenter pour que chacun comprenne le bien-fondé de la chose.

Pendant la durée d’essai, il faudra suivre de près les salariés et prendre des notes sur le comportement de chacun. À la fin du délai, vous devez faire un bilan et souligner aussi bien les points négatifs que les efforts qui ont été fournis. Si les résultats de cette stratégie ne sont pas concluants, il faudra penser à prendre des résolutions plus radicales. Vous ne devez pas oublier que votre rôle de manager est d’assurer également le bien-être des autres salariés et la productivité de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Fermer le menu