Droit du travail et pointage des salariés : que faut-il savoir ?

Droit du travail et pointage des salariés : que faut-il savoir ?

En droit du travail, la législation prévoit un ensemble de règles et de lois pour éviter certains litiges au sein des entreprises. Cela permet de préserver et de protéger les collaborateurs, les employeurs et les employés. La pointeuse au travail est une solution à laquelle de nombreuses direction d’entreprise font recours afin de mesurer le temps de travail effectué par chaque salarié. La mise en place d’un système de pointage est soumis à une réglementation précise. Il est donc important de maitriser la notion de pointage des collaborateurs au sein d’une entreprise, ses enjeux et les obligations. Découvrez les informations indispensables pour comprendre la réglementation juridique associée au pointage des salariés.

La pointeuse : fonctionnement et utilité

Toutes les entreprises doivent mesurer le temps de travail effectué par chaque salarié, afin que celui-ci soit en cohérence avec ce qui est indiqué dans le contrat de travail du salarié. Cela est valable pour toutes actions menées par le salarié que ce soit pour les missions générales réalisées ou les déplacements nécessaires à la bonne réalisation des tâches. Ce décompte du temps de travail est constitué par le système de pointage. En effet, la pointeuse est une innovation technologique qui permet de faciliter le décompte des heures et du temps effectif passé sur le lieu de travail.

Il permet aux employeurs d’être aptes à justifier les heures effectuées par les travailleurs. Elle tient également compte des horaires individuel et collectif, du temps partiel et du temps complet afin d’adapter le décompte à chacun des collaborateurs d’une société.

Le système de pointage concerne tous les travailleurs et est soumis au Code du travail. En fonction de ses capacités et de ses attentes, l’entreprise peut mettre en place une pointeuse disposant d’un contrôle virtuel et/ou physique. La pointeuse peut également permettre la gestion des présences, la gestion des absences et le suivi du temps.

Les obligations liées à la mise en place de la pointeuse

La mise en place du système de pointage est soumise à plusieurs obligations. Les entreprises ont dans un premier temps une obligation de fiabilité. Cette obligation se réfère à la mise en œuvre des mesures de sécurité. Ces mesures doivent permettre la fiabilité du système qui doit être efficace et de bonne qualité. Le système de pointage doit également permettre de recueillir des informations infalsifiables.

Les entreprises ont le choix entre trois types de pointeuses. Il s’agit de :

  • La pointeuse biométrique ;
  • La pointeuse mécanique ;
  • La pointeuse numérique.

Informer et consulter le Conseil Social et Économique est également une obligation. Durant la consultation du CSE, l’employeur devra justifier les raisons qui motivent sa décision de mettre en place une pointeuse. Nous avons également l’obligation d’informer les travailleurs au préalable. Le Code du travail prévoit un ensemble d’informations que l’employeur doit transmettre aux salariés sur la mise en place du système de pointage et la collecte.

Les informations accessibles dans le cadre d’une visite de l’inspection du travail

Pour s’assurer du bon fonctionnement des activités en entreprise, des visites de l’inspection du travail sont à prévoir. Lors d’une telle visite, l’inspection du travail doit disposer des données du pointage. Pour effectuer les vérifications nécessaires, les agents doivent avoir les codes d’identification de chaque travailleur.

Un membre du personnel est aussi à leur disposition pour les vérifications. La sécurisation des données de chaque salarié par rapport à la gestion du temps de travail est indispensable. La protection des droits d’accès également. De ce fait, la consultation des données de pointage ne peut être obtenue par un tiers.

Toutes ces mesures visent à assurer la transparence dans les actions et surtout dans la collecte des données obtenues grâce à la pointeuse, vis-à-vis des salariés d’une entreprise.

Laisser un commentaire

Fermer le menu