Les principaux principes de la méthode Agile en entreprise

Les principaux principes de la méthode Agile en entreprise


La méthode Agile est née en 2001 par un groupe de professionnels qui préconisaient une nouvelle approche dans l’ingénierie des logiciels Cette approche est orientée vers des modèles d’amélioration basés sur les processus et les nouveaux besoins du projet. C’est aussi une nouvelle approche de la manière de travailler, plus souple et plus rapide que celle permise par les systèmes de gestion traditionnels. Le projet est donc réalisé par des équipes multidisciplinaires organisées en autonomie et qui collaborent dans leur quotidien professionnel.

Que faut-il savoir sur la méthode Agile en entreprise ?


Qu’est-ce que la méthode Agile et quels sont ses principes ?


Par définition, les méthodologies agiles sont celles qui permettent d’adapter la façon de travailler aux conditions du projet. Elles permettent d’obtenir une flexibilité et une immédiateté dans l’apport de résultats. Cela permet d’adapter à son tour le projet et son développement aux circonstances spécifiques de l’environnement. Les entreprises qui optent pour cette méthodologie gèrent leurs projets de façon autonome et efficace, réduisant ainsi les coûts et augmentant la productivité.


12 principaux principes de la méthode Agile sont les suivantes.

  1. La priorisation de la satisfaction du client par la livraison rapide et continue de logiciels de qualité.
  2. L’acceptation que les exigences changent, même aux derniers stades du développement. Les processus agiles tirent parti du changement pour offrir un avantage concurrentiel au client.
  3. La livraison fréquente de logiciels fonctionnels dans une courte période et un cycle de deux semaines.
  4. La coopération entre les responsables commerciaux et les développeurs tout au long du projet.
  5. Le développement du projet par des collaborateurs motivés. Pour cela, leur donner l’environnement et le soutien dont ils ont besoin, ainsi que la confiance dans la façon dont ils exécutent leur travail.
  6. La méthode de communication la plus efficace entre l’équipe de développement et les membres de l’équipe est la conversation en face à face.
  7. Le logiciel fonctionnel est la principale mesure du progrès. Il est possible de mesurer les progrès avec des indicateurs concrets.
  8. La priorisation d’un développement durable. Les commanditaires, les développeurs et les utilisateurs doivent maintenir constamment un rythme soutenu.
  9. Une attention continue à l’excellence technique et à une bonne conception.
  10. Les tâches complexes doivent être décomposées en itérations jusqu’à ce que le niveau de complexité soit réduit afin de simplifier le quotidien des équipes.
  11. Les différentes exigences, les meilleures architectures et conceptions émergent d’équipes auto-organisées. Bien qu’il doive y avoir une personne pour suivre le travail des membres de l’équipe, les équipes doivent s’organiser elles-mêmes.
  12. À intervalles réguliers, l’équipe doit réfléchir à la manière d’être plus efficace, puis doit ajuster et affiner son comportement en conséquence.


Ces principes sont une décomposition des différentes valeurs qui sous-tendent la méthodologie Agile et qui sont déclinables au sein de différents secteurs d’activité professionnel. Ils peuvent également être couplés à d’autres méthodologies de management ainsi qu’être accompagnés par des logiciels de gestion.


Quels sont les limites du modèle Agile ?


La méthode Agile présente de nombreux avantages, mais aussi quelques limites, notamment dans le secteur industriel, au management traditionnellement vertical. En effet, au début du projet, il est difficile de déterminer avec précision le temps et l’argent qui seront nécessaires pour mener le projet à bien. Cela est dû à l’évolution constante des exigences. Aussi, l’équipe doit disposer d’une base et de compétences solides et un haut niveau d’interaction entre le client et les développeurs est requis. De plus, le manque d’attention portée à la documentation peut rendre difficile l’accès à la documentation pour les nouveaux membres de l’équipe. De même, l’absence de délimitation des projets risque d’entraîner une expansion incontrôlée. Cependant, la plupart des erreurs commises avec les méthodologies agiles sont souvent dues à un manque de compréhension de celles-ci, ou simplement à un manque de volonté de les suivre.
En somme, la méthode Agile avec ses principes peut être d’une grande aide en entreprise.

Mais, pour atteindre un développement optimal, il faudra prendre en compte ses différentes limites et y trouver des solutions adéquates.

Laisser un commentaire

Fermer le menu